Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

HISTORIA MEMORIAE

HISTORIA MEMORIAE

La Reconstitution historique, l'Histoire Vivante et l'évocation historique dans une approche sérieuse de la restitution visuelle et de l'animation. L'archéologie expérimentale, l'expérimentation, le patrimoine, le jeu de société, le cinéma, le théâtre, le documentaire et le roman historique, la BD... historiques sont aussi abordés.


PORTRAIT... Hervé Bidard (« La Chalemie »)

Publié par Le cédéiste sur 27 Mai 2020, 12:38pm

Catégories : #Interviews, Portraits

Aujourd'hui... Le portrait d'Hervé BIDARD qui a pris sur lui pour parler de lui ! Hervé est membre de l'Association « La Chalemie »  dont le  répertoire est surtout de la musique de danse médiévale et renaissance, dans un style populaire tel qu’on le voit dans nos régions bretonnes.  

Encore un beau portait !

Sans remonter au temps de l’enfance, quelques années avant que mes parents m’aient inscrit à l’école de musique municipale à 8 ans, j’aimais reproduire les airs que j’entendais avec ce que j’avais sous la main, un pipeau en plastique gagné dans une kermesse, un harmonica trouvé au grenier, un petit piano-jouet, un psaltérion offert pour mon anniversaire (je l’ai toujours !) …

A VOIR - La Chalemie

http://chatelenabondance.over-blog.com/2020/04/troupe.musique-et-danse-medievale-avec-la-compagnie-la-chalemie-dinan.html

Au temps du lycée, quelques amis de l’école de musique décident de fonder un groupe de musique renaissance et danse, avec les moyens du bord : nos instruments. Après la classe de piano, j’avais commencé le trombone, j’ai donc assuré la partie de basse dans les polyphonies avec le violoncelle de la copine fondatrice de l’Ensemble, ses frères aux flûtes, sa mère comme récitante des textes qui faisaient la colonne vertébrale du spectacle. Ainsi a commencé « Chifoine ».

Une petite pause de quelques années m’a laissé plus de temps pour sonner en fest noz la musique gallèse – de l’est de la Bretagne – méconnue et méprisée. D’abord la guitare au sein du groupe « Katell Goant » puis la vielle-à-roue en duo de bombarde avec mon frère.

Arrive le temps de la fac avec la réalisation d’un mémoire de maîtrise sur « La représentation des instruments de musique dans la peinture flamande de la fin du Moyen-Âge », Université de Haute Bretagne, Rennes 1978. Certains passages sont archivés au CNRS. En même temps, mes cinq ans de Conservatoire National de Région de Rennes m’ont permis de perfectionner mon niveau de solfège, de tromboniste et d’ensembliste.

A la même époque, des petits boulots m’ont permis de commander et faire réaliser une sacqueboute par un excellent facteur de cuivres historiques à Bâle.

Cet instrument m’a permis de participer, outre Chifoine, à des ensembles comme « Musique ancienne en Bretagne » à Rennes, rassemblant cornets à bouquin, chalemies, cromornes, hautbois-du-Poitou et autres flûtes. Grâce à lui, j’ai aussi pu participer à un spectacle « La Pellegrina » de Giovanni de Bardi en 1995.

Belle réalisation regroupant d’excellents musiciens de Bretagne, spécialisés dans la musique ancienne et dirigés par Gildas Pungier.

 « Mandragore » : deux copains sonnant en couple bombarde – biniou koz me demandent de me joindre à eux pour ressusciter un groupe de musique ancienne récemment échoué.

En recrutant un percussionniste, le nouveau groupe associe chalemie, hautbois, bombarde, veuze, grande cornemuse, percussion … et vielleà-roue. Avec l’aide de la Confrérie Facétieuse qui nous fournit des patrons de la Bibliothèque Nationale, nous fabriquons des costumes du XVe siècle, chronologiquement cohérents avec notre répertoire.

Suite à quelques péripéties, les mêmes musiciens décident de fonder en 2003 une nouvelle Compagnie, bientôt nommée « La Chalemie »

du nom de l’instrument leader et bien emblématique de l’époque, sonné par mon frère.

Commence alors une nouvelle notoriété plus active, se faisant rapidement une place en Bretagne comme reconstitueur sérieux, respectueux de l’historicité et présentant une activité d’animation musicale de qualité, solidement fondée sur notre expérience de sonneurs de fest noz.

Apparaissent rapidement deux outils complémentaires: un site internet permettant l’exhaustivité, le compte-rendu de nos prestations avec photos et vidéos. Et un compte Facebook plus réduit en renseignements mais permettant l’interactivité. C’est cette fonction qui nous permet le contact avec les festivals, organisateurs et autres webmasters tels que « Historia Memoriae Reconstitution Historique et Histoire Vivante » !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents