Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

HISTORIA MEMORIAE

HISTORIA MEMORIAE

La Reconstitution historique, l'Histoire Vivante et l'évocation historique dans une approche sérieuse de la restitution visuelle et de l'animation. L'archéologie expérimentale, l'expérimentation, le patrimoine, le jeu de société, le cinéma, le théâtre, le documentaire et le roman historique, la BD... historiques sont aussi abordés.


ASSOCIATION... La Guilde de la Grenouille (évocation) - (Domessargues, 30)

Publié par Le cédéiste sur 23 Avril 2020, 11:17am

Catégories : #Troupes, Associations...

La Guilde de la Grenouille est un regroupement de mercenaires, soldats piétons, fantassins, écumant routes et campagnes du Royaume de France du XIII° au XIV° siècle.

Le choix est clair, celui d'être une association « évocatrice », ce qui laisse plus de liberté avec l’Histoire. Cela ne l'empêche nullement d’être précis et sérieux dans le choix des tenues, des armes et des équipements collectifs.

Une attention toute particulière est faite aux équipements de protection. Par exemple, elle préfère pour ses combattants des casques fermés (heaume ou facial) sous réserve qu’ils soient des reproductions du XIII° siècle. Les entorses permises concernent par exemple les gantelets articulés ou les spalières.

 

L'investissement a été réalisé dans des tentes colorées. La grande majorité des tentes médiévales sont blanches. Il a été choisi des couleurs gueules et sable (rouge et noir) qui sont des couleurs qui auraient été utilisées par des troupes hispano/mauresques mobilisées en Languedoc-Roussillon. Seules les compagnies de mercenaires affichaient ainsi leur richesse.

 

Leur devise  est « SOLVENTI FIDES ET PROBITAS » (traduction approximative : fidélité, loyauté, à celui qui paye !)

La Guilde de la Grenouille pratique avant tout une activité de loisirs. Même si elle pratique le combat instinctif, sans se revendiquer être une troupe de combattants, ce n’est pas un sport, et le « bourrinage » est réprimandé.


C’est une activité familiale : leur plus grand plaisir, c’est d’organiser des patrouilles avec les « courtes pattes » avec des petits casques en fer, des lances bluntées, le tout adapté à des enfants entre 5 et 11 ans. Après une rapide formation dispensée par l’Embrouille (le sergent d’armes), ils partent vérifier que les rues du village sont paisibles et qu’aucun brigand ne traîne dans les parages… 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents